Officiers FARDC-UPDF

Les Forces Armées de de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées dans les opérations de mutualisation de force avec l’armée Ougandaise alertent sur la projection des attentats des rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) contre la population de Beni (Nord-Kivu).

L’alerte a été publiée dans un communiquée de presse lundi 10 Janvier à Kinshasa. Dans ce communiqué, les deux forces armées indiquent que l’objectif de ces attentats est de désolidariser ces forces à sa population.

« Ces criminels organisés en groupe armé veulent salir la bonne réputation de l’UPDF et des FARDC et créer le doute dans la population de l’est de la RDC. Dans leur projection, ils veulent nuire aux bonnes relations existant entre l’UPDF et FARDC, deux forces de défense disciplinées et behavioristes et la population locale qui a accueilli et soutenu les FARDC et UPDF depuis le lancement des opérations Shujaa. A cet effet, les FARDC et l’UPDF tiennent à alerter le public tant de l’est de la RDC en particulier que celui de l’Ouganda en général, de la planification des attentats et actes de sabotage par ces criminels et appellent chacun à la vigilance et à dénoncer ou signaler tout mouvement suspect des restes des terroristes ADF », lit-on dans ce communiqué. Lire aussi: Nord-Kivu : deux bastions ADF passés sous contrôle des FARDC et UPDF

Azarias Mokonzi

Lire :  RDC: 122 groupes armés répertoriés dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, Ituri et Tanganyika

Leave a Reply

Your email address will not be published.