Aéroport de Bangboka

Les activités ont repris jeudi 6 janvier dernier, à l’aéroport international de Bangboka, après les manifestations des agents qui réclamaient leur salaire dans la ville de Kisangani (Tshopo). Après plusieurs heures d’incertitude, les passagers en attente de voyage ont finalement quitté Kisangani pour leurs diverses destinations, notamment Goma et Kinshasa.

Jeudi 6 janvier, le personnel de la Régie des voies aériennes qui avait manifesté l’avant-midi avait bloqué l’enregistrement des passagers pour leur embarquement était revenu aux bons sentiments.

Ces agents ont finalement repris le service interrompu permettant ainsi aux passagers d’entreprendre leur voyage. Ils avaient interrompu le service à la suite du non-paiement de 12 mois de salaires, selon le délégué syndical de la RVA, Jean-Claude Mushaba.

Notons par ailleurs que la créance de Congo Airways est de 60 000 USD pour le mois de décembre. En outre, cette compagnie accuse des arriérés de l’ordre de 564 000 USD.

Selon Jean-Claude Mushaba, hormis l’intervention des autorités politico militaires, Congo Airways s’est acquitté partiellement de sa dette du mois de décembre tout en promettant de verser le solde au plus tard mi-janvier en cours.

« Comme il a déjà payé les 11 000 USD et il accepte d‘ici le 15 d’absorber les 60 000, c’est pour cela que les agents ont accepté d’attendre la date butoir du 15, le 15 ça sera un samedi mais le 17 nous allons observer si les relevés bancaires nous arrivent s’il a déjà payé toute la totalité de la dette », a expliqué Jean-Claude Mushaba.

Faute d’honorer cet engagement, les agents de la RVA se réservent le droit de reprendre leur mouvement, a-t-il avertit.

Lire :  RDC : 97 containers d'équipements de la cimenterie de la Province Orientale portés disparus

Leave a Reply

Your email address will not be published.