Miliciens mai-mai

Les FARDC ont neutralisé 11 miliciens Mai-Mai à l’issue de lourds affrontements dans plusieurs localités de la chefferie de Bashu, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Ce sont les éléments des Forces Armées de la République qui ont lancé l’offensive contre les positions rebelles qui s’est soldée par la mort de ces combattant Mai-mai.

D’après le capitaine Anthony Mwalushayi porte-parole du secteur opérationnel Sukola1 qui a confirmé l’information à la presse, 6 rebelles ont été tués à Vuhovi et 5 autres à Karuruma. L’officier FARDC que 5 autres éléments ont été capturés, tandis qu’un élément FARDC est tombé sur le champ de Mars.

Lors de leur interrogatoire, les Mai-mai capturés ont avoué avoir deux missions dans la brousse : le règlement de comptes suite aux conflits coutumiers et renforcer les rangs des ADF lors de leurs passages.

« D’après les affirmations livrées par les Mai-Mai capturés, plusieurs groupes Mai-Mai (Mazembe Léopards, Baraka…), ont été créés dans la chefferie de Bashu avec deux objectifs : premièrement, le règlement des comptes suite aux multiples conflits coutumiers et deuxièmement renforcer les rangs des ADF », a-t-il fait savoir.

Les FARDC ont aussi récupéré deux armes AK-47 lors des offensives.

La chefferie de Bashu est devenue depuis plusieurs jours le théâtre d’affrontement armés. En cinq mois seulement, plus de 65 personnes ont été tuées par ces miliciens Mai-mai. Lire aussi: Ituri : Les FARDC ont neutralisé 12 rebelles ADF et Mai-Mai à Otomabere

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Une école de guerre à Kinshasa