Assemblée provinciale du Sud-Kivu

Par 28 voix contre 5 voix nulles, les députés provinciaux du Sud-Kivu, se sont prononcés jeudi pour la déchéance du Gouverneur Théo Ngwabidge, qui était sous le coup d’une motion de défiance signée la semaine dernière par 12 élus provinciaux.

Théo Ngwabidje
Théo Ngwabidje, Gouverneur du Sud-Kivu

La plénière du jour s’est tenue après un bras de fer entre les forces de police déployées devant l’hémicycle provincial qui tentaient d’empêcher l’accès dans la salle aux élus provinciaux.

Théo Ngwabidge, sociétaire de l’AFDC de l’actuel Président du Sénat Modeste Bahati, avait été élu sous la bannière du FCC de Joseph Kabila, et avait par la suite suivi son leader politique dans la nouvelle plateforme majoritaire de l’union sacrée.

Sa déchéance est intervenue en dépit de l’appui de son parti politique, dont les élus sont pourtant majoritaires à l’Assemblée provinciale.

Notons aussi que le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur venait de convoquer le gouverneur Ngwabidje à Kinshasa, pour « consultation », à la suite de la situation sécuritaire « volatile » et judiciaire confuse », dans un message télégraphique. Dans ce même message émis mercredi 1erdécembre, le VPM de l’Intérieur appelait les toutes les institutions de suspendre « toutes initiatives de nature à aggraver la situation, ce, jusqu’au retour des autorités provinciales convoquées à Kinshasa ». Lire aussi: Lire aussi: RDC : Le VPM ministre de l’intérieur convoque le gouverneur Théo Ngwanbidje à Kinshasa

Lire :  Tshisekedi promet de suspendre l’installation de Minembwe comme commune rurale

Leave a Reply

Your email address will not be published.