Gentiny Ngobila Mbaka

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka, a décidément de la suite dans les idées.

Alors qu’il avait déjà interdit samedi par courrier la marche pacifique du Bloc patriotique prévue le samedi 27 novembre prochain à Kinshasa, il a récidivé ce dimanche à travers une nouvelle missive, en interdisant au même destinataire, le sit-in prévu demain lundi devant le siège de la CENI dans la commune de la Gombe.

Au premier motif de son refus de la marche, à savoir le “défaut de qualité” des requérants, Gentiny Ngobila ajoute ce dimanche, l’érection en zone rouge de la commune de la Gombe, décrété par un arrêté antérieur signé par lui, et lequel interdit toute manifestation publique dans certains périmètres de la ville.

Entre le Gouverneur Gentiny Ngobila, élu sous la bannière du FCC de l’ancien Président Joseph Kabila, mais passé avec armes et bagages à la nouvelle majorité de l’union sacrée, et les partenaires du Bloc patriotique, à savoir les laïcs catholiques et protestants ainsi que les forces politiques de l’opposition, il semble se jouer comme un jeu de poker-menteur, le n°1 de la ville multipliant les subterfuges et les faux-fuyants pour empêcher une nouvelle démonstration de force des opposants au régime, et ceux-ci, multipliant les initiatives pour le pousser à la faute. Lire aussi: Kinshasa : le Gouverneur interdit la marche du 27 novembre

Lire :  Martin Ekanda, fondateur de l’ISIPA s’est éteint à Kinshasa

Leave a Reply

Your email address will not be published.