Réunion de Ensemble pour la République

À Lubumbashi, ce lundi matin, Moïse Katumbi a ouvert la réunion de consultation de son parti, Ensemble pour la République, pour définir les grandes orientations face au nouveau contexte politique né des élections.

Il a encouragé ses membres à ne pas baisser les bras devant des résultats médiocres dans presque tous les secteurs de la vie nationale. Il leur a rappelé que les élections avaient été une occasion ratée. Selon lui, la bataille n’était pas perdue, mais les règles du jeu étaient faussées. Quoi qu’il en soit, la guerre pour le développement de la RDC se poursuit, a-t-il souligné.

Le président national d’Ensemble pour la République était l’ancien candidat n°3 à la présidentielle de décembre 2023. Katumbi a demandé aux participants de rendre hommage aux « martyrs de la démocratie », en pensant notamment à Chérubin Okende, assassiné en juillet 2023, et à Me Dido Kakisingi, tué à Kindu pendant la campagne électorale.

Solidarité avec les combattants et prisonniers politiques

Il a aussi exprimé sa solidarité avec les « combattants et prisonniers politiques » privés de liberté, comme Salomon Kalonda Della et Mike Mukebayi, sans oublier Stany Bujakera, etc.

La question qui fait l’actualité actuellement est de savoir si le parti de Katumbi, qui a contesté les résultats des élections, siègera ou non au Parlement. La question du porte-parole de l’opposition pourrait aussi être abordée.

Pour rappel, Les résultats des élections présidentielles du 20 décembre 2023 en RDC sont les suivants :

Félix Tshisekedi a été déclaré vainqueur selon les résultats provisoires publiés par la CENI, avec 73,34% des voix, Moïse Katumbi est arrivé deuxième avec 18,08% des voix, tandis que Martin Fayulu est arrivé troisième avec 5,33% des voix.

Lire :  RDC : des armes ukrainiennes entre les mains des groupes terroristes dans l’est

Ces résultats ont été contestés par certains candidats et opposants, qui ont dénoncé des fraudes électorales et appelé à manifester. La CENI a publié les résultats par bureau de vote sur son site web2 pour garantir la transparence et l’intégrité du scrutin. Le taux de participation a été de 43,1%. Lire aussi : Présidentielle : la Cour constitutionnelle confirme l’élection de Félix Tshisekedi avec 73,47% – Infocongo