Miliciens ADF arrêtés

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées dans les opérations de traque contre tous les groupes armés actifs dans la région de Beni, ont présenté à la presse locale deux noyaux durs des combattants ADF composé de 14 terroristes islamistes parmi lesquels 6 sujets étrangers dont la femme du numéro 2 de ce mouvement rebelle, ce dimanche 24 octobre.

D’après le capitaine Antony Mwalushayi porte-parole militaire du secteur opérationnel sokola1 Grand Nord, ces assaillants ont été mis aux arrêts au cours de ce mois d’octobre lors des opérations militaires menées dans la vallée de Mwalika et dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni.

Le porte-parole de l’armée régulière à Beni a par ailleurs qualifié les attaques rebelles notifiées ces derniers jours dans le secteur de Ruwenzori comme représailles face à l’arrestation de ces deux noyaux durs ADF.

Il a au même moment appelé la population locale à coopérer sans relâche avec les forces de défense et de sécurité pour l’anéantissement total de cette rébellion, qui aujourd’hui est en perte de vitesse suite à la pression militaire exercée sur eux. Lire aussi: Ruwenzori : 7 morts et plusieurs disparus dans une nouvelle incursion ADF à Bulongo

 Venatche Ndaliko/ Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.