Simon Kimbangu Kiangani

La rencontre prévue initialement ce mercredi 20 octobre à Nkamba « Nouvelle Jérusalem » entre le patron de l’église kimbanguiste Simon Kimbangu Kiangani et les Ambassadeurs des États-Unis, de Grande-Bretagne et d’Espagne n’aura plus lieu, ont annoncé plusieurs sources à Kinshasa.

Dans une correspondance adressée aux intéressés depuis le 15 octobre dernier, le Chef spirituel de cette confession religieuse qui a porté la candidature controversée de Denis Kadima à la présidence de la CENI, a indiqué qu’il ne serait pas en mesure de recevoir ses illustres hôtes à la date indiquée, « pour des raisons logistiques ».

Mike Hammer, Ambassadeur des USA en RDC

L’audience des trois diplomates occidentaux, Mike Hammer des Usa, Emily Maltman de Grande-Bretagne et Carlos Roblès d’Espagne, était prévue de longue date, et avait pour objectif de solliciter la hiérarchie kimbanguiste pour un éventuel retrait de Denis Kadima à l’investiture de la CENI, après le blocage du processus de désignation au sein des confessions religieuses.

Pour rappel, Denis Kadima et 11 autres membres de la future CENI, ont été entérinés par l’Assemblée nationale samedi 16 octobre dernier, au terme d’une plénière entachée de nombreuses irrégularités, selon les forces politiques de l’opposition. Lire aussi: CENI : Moïse Katumbi met en garde Félix Tshisekedi

Leave a Reply

Your email address will not be published.