Tshisekedi katumbi

Le Président du parti Ensemble Moïse Katumbi Chapwe, a demandé au Président de la République Félix Tshisekedi, « de rejeter purement et simplement », la liste des membres de la Ceni entérinée par l’Assemblée nationale.

Dans une lettre au ton quasiment comminatoire lui adressée et datée du 20 octobre, Moïse Katumbi, indique clairement que cautionner « les irrégularités qui ont émaillé le processus d’entérinement des membres de la Ceni, conduira inévitablement le pays vers un nouveau cycle de désordres ».

Le leader d’Ensemble, pourtant partenaire de Félix Tshisekedi dans la coalition majoritaire de l’union sacrée, demande aussi au Chef de l’Etat, d’imposer aux responsables de cette coalition, le respect des textes, « afin de ne pas laisser prospérer les anti-valeurs, notamment la corruption, le débauchage, l’achat des consciences », contre lesquelles « vous avez engagé une lutte sans merci ».

Selon Moïse Katumbi, alors que le pays s’approche des prochaines échéances électorales, « les mêmes méthodes dénoncées hier pour imposer à la tête de la Ceni un homme politique controversé ont repris », … « preuve qu’une poignée de compatriotes outrepassent les textes, pour assurer leur maintien au pouvoir ».

Moïse Katumbi en appelle enfin, « à la sagesse » du Chef de l’Etat, « afin de ne pas laisser le pays dans de nouveaux déchirements aux conséquences funestes pour l’ensemble du peuple congolais ». Lire aussi: Les députés d’Ensemble dénoncent le débauchage préparé par Mboso pour la CENI

Leave a Reply

Your email address will not be published.