Kinshasa : Projet « Kinshasa sans trou » et identification des motos à l’ordre du jour

Des lignes bougent au sujet de la circulation routière tant dans la capitale comme en provinces. Ce nouvel ordre qui va bientôt intervenir sur le transport en République Démocratique du Congo a deux éléments principaux : « Embouteillage et identification ».

A Kinshasa, les deux éléments vont de pair car, il y a des embouteillages monstres sur les grandes artères et celles dites secondaires.  La plupart d’entre elles sont à 60% en mauvais état. Elles sont couvertes de trous et d’autres avec autant de nids de poule qui les rendent inaccessibles, voire impraticables.

Les motos sont venues en rescousse. Elles atteignent les endroits où les véhicules n’arrivent pas. Le business devenu rentable, les motos semblent être plus nombreuses que les quatre-roues, et elles sont déployées en désordre dans les artères de la capitale sans document ni plaque identifiable.

En Ituri, la moto sans plaque d’immatriculation sera interdite à la circulation

En Ituri, le Gouverneur Militaire, le Lieutenant-Général, Luboya N’Kashama Jonny a rendu public un communiqué officiel, mardi 12 octobre dernier, en rappelant à tous les conducteurs des motos d’acquérir les plaques d’immatriculation pour leurs engins roulants.

Il leur demande de passer librement dans les différents bureaux ou guichets de la Direction Générale des Recettes de la Province de l’Ituri (DGRPI) pour acheter chacun sa plaque. Au regard des impératifs sécuritaires, l’opération vise à identifier tous les propriétaires des motos en vue d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens en ville de Bunia et ses environs.

Motos-taxis

Lancée le 21 mai 2021 par le Gouverneur Militaire, l’opération avait accordé un délai de 30 jours ouvrables, aux propriétaires des motos pour acheter librement ces plaques d’immatriculation et leurs accessoires. Ayant constaté que jusque-là, plusieurs d’entre eux continuent à circuler sans plaques, on peut lire dans ce document ce qui suit :

Lire :  Ituri : deux élèves meurent dans un accident après la publication des résultats de l’Examen d’Etat

« Pour se faire, il sera procédé incessamment au contrôle et aucune moto sans plaque ne sera autorisée à circuler sur la voie publique. Les responsables des associations des motos sont invités à prendre des dispositions utiles avec leurs membres pour une prompte exécution du présent communiqué qui a un caractère impératif ».

Kinshasa entre deux opérations : « Achat de plaque » et « Kinshasa sans trou »

Dans la capitale, pendant ce temps, le Premier Ministre Sama Lukonde a lancé les travaux du projet « Kinshasa sans trou » depuis le 14 octobre, au croisement des avenues Victoire et Université, à Kauka dans la commune de Kalamu. Le projet consiste à éradiquer les embouteillages et bouchons devenus récurrents dans la ville province de Kinshasa, par manque de civisme routier des conducteurs automobiles.

Mais avant ce projet, le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka avait lancé l’opération d’identification des propriétaires des motos par l’achat de la plaque d’immatriculation. Et jusqu’à présent, les motards qui envahissent les artères de la ville n’ont jamais bougé d’un iota. Certains d’entre eux parlent d’une décision qui n’aboutira point jusqu’à la fin du mandat du Chef de l’État.

« Gentiny Ngobila ne réussira pas son coup, nous allons circuler jusqu’à la fin de Fatshi Béton sans plaque ni document », nous a lâché un groupe de motards qui exploitent le tronçon Kintambo Magasin – UPN.

Avec leur façon de rouler, ces derniers sont parmi les créateurs d’embouteillages à Kinshasa. Ils ne respectent pas le code de la route pis encore, ils n’en connaissent rien. Ils ont tendance à être les maîtres de la route.

Lire :  Ituri :Des miliciens CODECO ont assiégé la concession de la société MGM

L’opération « d’identification » des motos initiée par Gentiny Ngobila et le projet « Kinshasa sans trou » de Sama Lukonde vont-ils réussir dans la capitale ? L’avenir nous le dira !

Gel Boumbe

Leave a Reply

Your email address will not be published.