Augustin Kibassa Maliba

Les députés de l’Union sacrée(majoritaires), ont rejeté mercredi la motion de défiance introduite mardi par le collectif des députés du FCC (opposition), contre le ministre des PT-NTIC Augustin Kibassa Maliba, accusé d’avoir instauré la Taxe Ram en toute illégalité.

Le rejet de la motion a par ailleurs entraîné la sortie de la Salle de plénière des élus FCC, et la poursuite des auditions entre les seuls députés de la majorité.

En conclusion aux réponses du ministre Kibassa, l’auteur de la Question orale a recommandé l’abrogation de la taxe querellée, et la constitution d’une Commission parlementaire chargée de retracer les recettes déjà générées par ladite taxe. Lire aussi: Assemblée nationale : le FCC dépose une motion contre le ministre Kibassa

Leave a Reply

Your email address will not be published.