Interpellation Ligodi

L’Association de défense des droits des journalistes InfoPlus a dénoncé la brutalité policière contre les journalistes, dans la façon dont ils ont été interpellés, arrêtés et brutalisés ce mercredi 15 septembre à Masina (est de Kinshasa).

InfoPlus demande à cet effet aux autorités de l’administration policière d’ouvrir une enquête pour que les policiers identifiés comme responsables de ces actes soient sanctionnés.

Au cours de cette marche organisée par le regroupement politique Lamuka de Martin Fayulu et Adolphe Muzito, brutalement réprimée par la police, de nombreux journalistes, dont Patient Ligodi, patron du journal en ligne Actualite.cd et correspondant de Rfi à Kinshasa, ont fait l’objet de brimades policières.

Les correspondants congolais de la presse internationale indignés

De leur côté, les journalistes correspondants congolais de la presse internationale, qui s’indignent du comportement des policiers dans un communiqué de presse signé par leur porte-parole Bienvenu-Marie Bakumanya, déclarent que « Cette brutalité sur un journaliste est un message négatif contraire à l’État de droit prôné par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour démontrer à la face de l’opinion tant nationale qu’internationale que le gouvernement de la République se désolidarise de cet acte, nous demandons avec insistance que les policiers auteurs de ces brutalités soient arrêtés et poursuivis.

Avec la même insistance, nous demandons aussi que son chef hiérarchique direct, considéré par nous comme donneur d’ordre, soit également poursuivi par la justice militaire.

Par solidarité à notre confrère Patient Ligodi, nous nous proposons de décider d’un embargo sur les activités étatiques si nous constatons que l’ordre venait du gouvernement. »

Lire :  Nord-Kivu : 700 ménages de déplacés sans assistance à Mangina

Même réaction du Comité directeur de l’Amicale des Anciens Étudiants de l’ISTI-IFASIC (AMIS) qui « constate que les faits de ce genre ne contribuent point à redorer l’image de la RDC, tant à l’interne et surtout à l’extérieur. Il espère que les responsables de cette dérive subiront la rigueur de la Loi et que les dispositions seront prises afin que pareil acte ne se reproduise plus. », signé Jean Jean Samba, Président. Lire aussi: Kinshasa : Patient Ligodi d’actualité.cd et correspondant RFI brutalisé et interpellé par la police

Leave a Reply

Your email address will not be published.