Assemblée nationale

Le projet de Loi de Finances rectificative de l’exercice 2021 sera bientôt présenté au Parlement de la République démocratique du Congo. Son avant-projet a été adopté vendredi 10 septembre courant par le Gouvernement de la République à l’issue de sa 19ème réunion Conseil des ministres.

Pour le ministre d’Etat, ministre du Budget, M. Aimé Boji, « Ceci dénote de la détermination du Président de la République, qui a impulsé une volonté politique et des mesures permettant d’accroitre les recettes publiques et ainsi améliorer la taille de notre budget ».

Le projet de Loi de finances rectificative de l’exercice 2021 contient donc un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 16.621,6 milliards de francs congolais dégageant un taux d’accroissement de 13,7% par rapport au budget initial chiffré à 14.620,5 milliards de FC.

Dans sa présentation, le ministre d’Etat au Budget a rappelé que ce projet de Loi de finances rectificative de l’exercice 2021 est justifié par la nécessité de prendre en compte les évolutions intervenues en cours de l’exercice budgétaire en cours. Il s’agit notamment de : l’avènement du nouveau Gouvernement investi par l’Assemblée nationale en date du 26 avril 2021, d’une meilleure situation économique et budgétaire et la conclusion d’un programme de Facilité élargie de crédit (FEC) avec le Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre du Programme économique du Gouvernement. Lire aussi: RDC : Le Ministère du Budget attend les prévisions budgétaires pour élaborer le projet de loi des finances 2022

Armel Langanda

Lire :  A Paris, la DG du FMI a insisté sur l’amélioration de la mobilisation des recettes publiques, les reformes et la bonne gouvernance dans le secteur fiscal Congolais

Leave a Reply

Your email address will not be published.