Aimé Boji, Ministre du Budget

Le ministre d’Etat en charge de budget, Aimé Boji Sangara a annoncé vendredi dernier aux membres du gouvernement réunis en conseil des ministres, par visioconférence, qu’il attend leurs projets de prévisions budgétaire pour l’élaboration du projet de loi des finances de l’exercice 2022.

Les conférences relatives débutent lundi 2 août à Kinshasa, et Aimé Boji a invité ses collègues membres du gouvernement à veiller aux mesures d’accroissement des recettes de l’Etat dans tous les secteurs pour permettre le bon déroulement de ces échanges.

Pour sa part, la vice-ministre des Finances a annoncé la signature des contrats de performance avec chacune des régies financières en augmentant de manière volontariste de 15%, la cible de mobilisation des recettes, soit 10 780 milliards des francs congolais (5 390 millions USD).

Concernant la situation de la trésorerie de l’Etat du premier janvier au 29 juillet 2021, la vice-ministre des finances a fait état d’une mobilisation de 6 296,3 milliards de Francs congolais (plus de 3 millions USD), soit 67 % des assignations budgétaire annuelles évaluées à 9 374 milliards de FC (plus de 4,5 millions USD), 58 % des assignations annuelles du contrat de performance fixées à 10 780 milliards de FC, soit 61 % par rapport à la cible des recettes fixées dans l’accord avec le fonds monétaire international.

Lire :  Félix Tshisekedi interdit la désaffectation des biens meubles et terrains publics de l'État

Leave a Reply

Your email address will not be published.