RDC : cinq marchés modernes inaugurés dans le Kasaï-Oriental

Le ministre d’Etat en charge du Développement rural, François Rubota, a inauguré samedi 11 et dimanche 12 septembre cinq grands marchés modernes dans les territoires de Tshilenge, Miabi, et Lupatapata, dans le Kasaï-Oriental.

Les deux premiers marchés ont été inauguré samedi dans le territoire de Tshilenge, l’un portant le nom Tshilenge, et un autre à Lukalaba.

François Robota a aussi inauguré dimanche 12 septembre trois autres marchés modernes. Deux dans la cité de Miabi et un autre a Tshibombo, un village situé dans le territoire de Lupatapata.

François Rubota Masumbuko, ministre du Développement rural

Selon le ministre François Rubota, ces infrastructures sont construites dans le but de lutter contre les maladies diarrhéiques dans les milieux ruraux.  En effet, les marchandes peuvent désormais exposer leurs produits vivriers sur les étagères en béton armés au lieu de les étaler au sol sur des petits sacs, cette pratique étant à la base de plusieurs maladies diarrhéiques.

Le ministre a précisé que le but de la construction de ces marchés est de permettre à la population de fréquenter quotidiennement ces lieux de négoce, au lieu de n’être servie qu’une fois par semaine. Ces nouvelles infrastructures épargnent aussi les marchands des intempéries, des anciens hangars régulièrement incendiés par des personnes non autrement identifiées.

Satisfaction des percepteurs des taxes, qui estiment que ces nouvelles infrastructures vont également permettre aux services de l’Etat de percevoir les taxes en toute quiétude, étant donné qu’à côté de ces marchés se trouvent les bureaux de l’administration. 

Tous ces marchés ont été construits par le Projet de renforcement des infrastructures socio- économiques (PRISE) avec le financement de la Banque africaine de développement (BAD).

Lire :  Mbuji-Mayi : des congolais expulsés d’Angola reçoivent des frais de réinsertion sociale

Par ailleurs, le ministre d’Etat en charge de développement rural a aussi inauguré les mini réseaux d’adduction d’eau potable à Miabi, à Katende dans le territoire de Kabeya Kamwanga, à Tshibombo village, et a Lukalaba dans le territoire de Tshilenge.

Leave a Reply

Your email address will not be published.