Marchés pirates démolis à Kintambo

Dans le cadre de l’opération d’assainissement de la ville de Kinshasa, les autorités provinciales ont démoli, dimanche 12 septembre les marchés pirates à Kintambo-Magasin, derrière la station Total notamment, et dans d’autres artères qui étaient envahies par des vendeurs.

Le coordonnateur provincial des opérations Kin Bopeto, Germain Mpungu, précise que cette démolition s’inscrit dans la politique globale d’éliminer tous les marchés pirates causant de l’insécurité et des embouteillages dans la capitale.

« C’était vraiment un endroit prompt à assurer le banditisme et la criminalité au Rond-Point Kintambo. Raison pour laquelle, la décision a été prise de tout détruire afin d’affecter cet endroit à autre chose », a déclaré Germain Mpungu, qui affirme également que les deux bourgmestres de Kintambo et de Ngaliema ont été instruits afin de trouver des endroits appropriés pour ces vendeurs.

Cette opération de démolition des marchés pirates va s’étendre à l’ensemble de la ville, a souligné le coordonnateur.

Après la démolition de ces marchés pirates au Rond-Point Kintambo-Magasin, la circulation a été plus fluide.

Naturellement, cette décision de l’autorité urbaine ne réjouit pas les vendeurs de cet espace, qui fustigent cet acte car selon eux, le délai de deux jours qui leur avait été accordé pour évacuer n’était pas suffisant.

« Nous sommes surpris. Nous avons été déguerpis à la hâte. Il aurait fallu qu’on nous avertisse pour évacuer nos marchandises dans le calme », se plaint une vendeuse. Plusieurs autres vendeurs regrettent d’avoir perdu leurs marchandises. Lire aussi: Kin-bopeto, bientôt des sanctions à Gombe ?

Lire :  Ituri : Une pluie à la base des dégâts humains et matériels à Lwemba

Leave a Reply

Your email address will not be published.