Félix Tshisekedi vacciné contre covid-19

Le président de la RDC Félix Tshisekedi, a fini par vaincre ses appréhension par rapport au vaccin contre le Covid-19, et est allé se faire vacciner en compagnie de son épouse à la polyclinique présidentielle de la cité de l’UA, à Kinshasa.

En effet, alors qu’il s’était montré critique envers le sérum AstraZeneca au début de la campagne de vaccination contre le Covid-19, le président Félix Tshisekedi a reçu dimanche12 septembre, une première dose de vaccin et en a profité pour inviter les congolais à l’imiter, ont annoncé lundi les services de la présidence de la république.

Interrogée, une source à la présidence n’a pas souhaité préciser quelle marque de vaccin le chef de l’État avait reçue, l’essentiel étant selon elle le « geste fort » de la vaccination.

Le président Tshisekedi et son épouse enfin vaccinés contre le Covid-19

« Le vaccin reste la solution la mieux indiquée pour l’instant » face au Covid-19, a déclaré le chef de l’État à la presse présidentielle après avoir été vacciné, ainsi que son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi.

« Pour avoir perdu plusieurs parents et proches, je suis mieux placé pour témoigner sur les ravages causés par cette pandémie », a-t-il ajouté.

L’épouse du Président de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, vaccinée

La présidence de la République confirme par ailleurs la présence en RDC de « plus 250.000 doses supplémentaires de vaccin Moderna ainsi que l’arrivée dans les prochaines semaines de plusieurs milliers de doses des vaccins Johnson & Johnson, AstraZeneca et Pfizer ».

Notons que début juillet, la méfiance envers le vaccin, largement répandue en RDC, s’était accentuée après une déclaration de Félix Tshisekedi à propos du vaccin AstraZeneca.

Lire :  Covid-19 : Ilunga Ilunkamba retrousse la manche et force l’admiration

« Je crois avoir eu raison de ne pas me faire vacciner. J’ai demandé les avis des uns et des autres mais (ils) étaient partagés. Certains m’ont rassuré qu’il n’y avait aucun danger. Mais, moi-même, j’avais des doutes (…) Il y a d’autres vaccins qui viennent et vous me verrez me faire vacciner », avait-il expliqué à la télévision publique, RTNC.

Pour rappel, la RDC avec de 80 millions d’habitants avait alors reçu 1,7 million de doses du vaccin Astrazeneca dans le cadre du dispositif Covax, avant de retourner 1,3 million de doses, faute de candidats. Depuis avril, selon des statistiques officielles, plus de 85.000 personnes ont été vaccinées en RDC, parmi lesquelles plus de 25.000 ont reçu une deuxième dose.

Leave a Reply

Your email address will not be published.