Eleveurs de Kibaya

En province du Nord-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo, les éleveurs du pâturage « Kibaya » dans le groupement Buhumba en territoire de Nyiragongo alertent les autorités provinciales et nationales sur la construction de maisons dans le pâturage communautaire de Kibaya, spolié par certains dignitaires du pays, avec la bénédiction du chef de groupement de Buhumba..

Dans une réunion ce lundi 6 septembre 2021 ces éleveurs ont indiqué qu’ils ne vont pas croiser les bras et continueront à s’opposer à la spoliation de ce pâturage communautaire :

« Nous Sommes surpris de voir que des personnes jusque-là inconnues ont commencé à construire dans l’espace communautaire de Kibaya et des militaires sont visibles aux alentours de cette maison. On ne sait plus maintenant si ce sont les militaires qui nous ont spolié ce pâturage communautaire », indique Abaweze Tabaro représentant des éleveurs en territoire de Nyirangongo.

Celui-ci appelle les autorités militaires à la tête de la province du Nord-Kivu à stopper la construction des maisons dans cet espace et à prendre aux sérieux ce problème de Kibaya qui est une autre forme d’insécurité en territoire de Nyirangongo. 

« Si le gouvernement ou les autorités provinciales n’annulent pas tous les actes signés pour spolier ce pâturage communautaire, nous allons nous prendre en charge », a déclaré Abaweze Tabaro.

Contacté à ce sujet, le chef de groupement Buhumba accusé d’être parmi les spoliateurs déclare : « le kibaya n’est pas synonyme du territoire de Nyirangongo.  Le territoire de Nyirangongo est subdivisé en groupements coutumiers et chaque groupement a sa carte avec ses kilométrages bien déterminés.  Chez moi à Buhumba, je n’ai pas de conflits coutumiers et je n’ai pas d’éleveurs qui réclament des terres. Il n’y a pas des pâturages chez moi. Il y a seulement des champs coutumiers. Chaque groupement a son pâturage. S’ils ont vendu leur pâturage, ça ne regarde ni le chef de village, ni le chef de groupement. Si vous avez besoin du pâturage, vous vous abaissez, vous allez voir le chef de l’entité »

Amour Imani Christian

Leave a Reply

Your email address will not be published.