Ambassadeur chine/ ministre des Mines

L’Ambassade de Chine en RDC s’est montrée sceptique par rapport au documentaire vidéo du journaliste de RFI, Alain Foka, mettant en cause des entreprises chinoises impliquées dans l’exploitation illégale des minerais dans la province du Sud-Kivu, précisément à Kamituga et à Mwenga.

Comme on peut le lire sur son compte Twitter, l’ambassade de Chine a indiqué jeudi 02 septembre dernier, que le gouvernement Chinois est contre l’exploitation minière irrégulière.

« Le gouvernement Chinois s’oppose à l’exploitation minière illégale et demande toujours aux entreprises et ressortissants chinois en RDC de respecter strictement les lois et réglementations congolaise ».

L’ambassadeur de Chine qui a été reçu en audience sur cette question, par la ministre congolaise des Mines, indique par ailleurs avoir saisi les autorités congolaises pour vérifier la véracité des révélations faites dans la vidéo intitulée « chronique ».

Il sied de rappeler que dans son documentaire réalisé sur la province du Sud-Kivu, Alain Foka, a décrié l’exploitation minière illégale par des entreprises chinoises et américaines à Mwenga et Kamituga, ce qui a conduit le gouverneur du Sud-Kivu à suspendre 6 entreprises qui, selon lui, s’adonnaient aux exploitation illicites de minerais. Cette décision oppose le chef de l’exécutif provincial à la ministre des Mines, qui a demandé que la décision du Gouverneur soit reportée pour vice de procédure.

Salomon Mubasi/ Bukavu

Lire :  Dan Gertler bloque l’exploitation des blocs pétroliers congolais

Leave a Reply

Your email address will not be published.