RDC : début des travaux de réhabilitation du pont Mishi qui relie le Sud-Kivu, le Maniema et Lomami

L’Administrateur du territoire de Lubao (Lomami) a lancé, samedi 9 avril, les travaux de réhabilitation du pont Mishi, à 22 km de Lubao-Centre sur la route nationale numéro 2, qui relie la province de Lomami à celles du Sud-Kivu et du Maniema.

Construit à l’époque coloniale, cet ouvrage est hors d’usage depuis bientôt 5 ans à la suite de son délabrement. Le pont Mishi était devenu un danger permanent pour les véhicules qui osaient s’y aventurer, affirme la société civile locale.

Craignant un effondrement de ce pont, les conducteurs de gros camions déchargeaient souvent leurs marchandises avant de traverser le pont et les rechargeaient, après la traversée.

La rénovation du pont Mishi va désenclaver la région et permettre des échanges commerciaux avec les provinces de Maniema et de Sud-Kivu, a précisé l’administrateur du territoire de Lubao, Kasongo Lukengo.

« Les commerçants de Lubao s’approvisionnent en grand nombre du côté de Bukavu dans les produits manufacturés, produits de luxe. De la même manière aussi les gens qui sont à Bukavu qui viennent de Samba, viennent s’approvisionner à Lubao. La province de Maniema vient chercher surtout les produits vivriers, en grande partie les arachides », a révélé Kasongo Lukengo.

Les travaux pour la remise en état de ce pont prendront quatre mois et ils sont financés par le Fonds d’entretien routier (FONER) à hauteur de près de quatre-vingt-deux mille dollars américains (82 000 USD), affirme l’Office des routes, chargé de l’exécution des travaux.

Selon le directeur de l’Office des routes, Benjamin Njima Il s’agit des grands travaux:

Lire :  RDC : la Nationale n°1 Kinshasa-Kikwit coupée à Masimanimba

« Infrastructure, construction de 2 piliers en béton armé cyclopéen, sommier et mur de garde, construction de la super structure, poutre, tablier, dalle flottante et enfin nous allons faire le remblaie d’accès ».

Avec Radiookapi.net

Leave a Reply

Your email address will not be published.