Guidon Shimiray, chef rebelle NDC rénové

Le chef rebelle Guidon Shimwerayi du groupe armé NDC-Rénové s’est rendu aux FARDC, dans la province du Nord-Kivu, sous état de siège. Malgré le mandat d’arrêt émis contre lui en 2019 à la suite des exactions, meurtres, viols, extorsion et recrutement forcé d’enfants, ce chef rebelle était toujours en liberté dans une grande partie du territoire de Masisi, Walikale et Lubero.

Milice NDC rénové
Milice NDC rénové

Ce mardi 31 août, c’est le Vice-gouverneur policier de la province du Nord-Kivu Romy Ikuka qui a annoncé sa reddition. Il indique que ce dernier devrait se rendre bien avant mais il fallait encore la mise en place de quelques éléments pour qu’il se rende.

« Ce n’est pas un secret, il est dans nos mains, il s’est rendu. Depuis longtemps il devait se rendre mais il y avait quelques petits éléments qu’Il fallait mettre en place pour que nous y arrivions. Vous le savez très bien, dans le cadre de l’état de siège, nous récupérons ceux de nos frères qui ont versé dans le sang, mais qui, quelque part, ont suivi l’appel du chef de l’Etat. Ils se rendent et nous les mettons dans les coins où nous les gardons jusqu’à ce que le processus DDRCSC puisse être mis en action », a précisé le Vice-Gouverneur du Nord-Kivu.

Guidon a manifesté depuis une année la volonté de se rendre et de participer au processus de pacification de la République et sa région est en particulier aurait passé à l’action ce mardi même à MPOFI en territoire de Walikale avec une dizaine de ses éléments. Lire aussi: Beni : le chef de guerre de NDC Rénové destitué par ses pairs

Amour Imani Christian

Leave a Reply

Your email address will not be published.