Patrouille mixte Fardc-Monusco

Face à la multiplicité des embuscades tendues aux véhicules par les présumés ADF sur le tronçon routier Bunia-Komanda dans le territoire d’Irumu, en province de l’Ituri, le gouverneur militaire de la province, le Lieutenant-général Luboya Nkashama Johny vient d’annoncer de nouvelles mesures sécuritaires qui seront mises en place pour la protection des usagers de cet axe routier. Il s’agira notamment des patrouilles conjointes FARDC-Monusco qui escorteront les trafiquants de Komanda à Luna, une zone devenue le théâtre d’embuscades récurrentes.

Devant la presse de l’Ituri, l’autorité provinciale a réaffirmé son engagement à éradiquer complètement toutes ces forces négatives qui troublent la quiétude de ses administrés et invite toute la population à se ranger dernière son armée pour espérer au retour de la paix et de la sécurité dans cette zone confrontée à plusieurs défis sécuritaires depuis de nombreuses années.

Par ailleurs, le gouverneur Luboya Nkashama Johny a réitéré son appel à tous les groupes armés actifs dans cette partie du pays de déposer les armes et de se rendre aux Forces armées de la République Démocratique du Congo pour contribuer au processus de pacification de cette province pour un nouvel élan.

Il sied de rappeler que jeudi 29 juillet après-midi, au moins 4 véhicules en provenance de la ville commerciale de Butembo ont été incendiés dans une embuscade survenue à hauteur d’Idohu et plus de 15 miliciens de la CODECO ont été condamnés à des peines allant de 10 ans de prison à la perpétuité par le tribunal militaire garnison de l’Ituri pour l’infraction de « participation à un mouvement insurrectionnel ». Lire aussi: Ituri : des morts et des blessés dans une nouvelle embuscade sur la route Beni-Komanda

Lire :  Ituri :11 morts dans une double attaque des Codeco à Garua et Tchele

Venatche Ndaliko/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.