Reddition Groupes armés à Masisi

Le chef rebelle de la milice APCLS s’est rendus aux Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) avec 111 miliciens et plus de 40 armes de guerre dans le territoire de Masisi, en province du Nord-Kivu, jeudi 22 juillet.

Information confirmée par le porte-parole du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général de Brigade Sylvain Ekenge, qui soutient que ce résultat est le fruit d’une pression militaire exercée sur plusieurs groupes armés actifs dans cette partie de la province du Nord-Kivu dans cette période d’état de siège.

Le Général de Brigade Ekenge indique que ces ex-miliciens ont été accueillis à Masisi par le commandant secteur des opérations Sokola 2, le Général de Brigade Lumbu Evariste et l’administration militaire de la place.

L’armée continue de solliciter l’accompagnement de la population durant cette période d’état de siège pour mettre en déroute tous ces ennemis de la paix. Lire aussi: Prolongation de l’état de siège dans une situation toujours trouble

Venatche Ndaliko/Beni

Lire :  Nord-Kivu : 3 nouveaux bastions érigés par des présumés ADF à Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.