18 interpellés à Beni dans un bouclage

Dans une nouvelle opération de bouclage menée conjointement par la police et l’armée tôt le matin ce vendredi 23 juillet dans les quartiers Tamende et Matonge de la commune de Mulekera, à Beni, 18 personnes dont 7 militaires incontrôlés des FARDC ont été interpellées avec 3 armes du type Ak 47, des munitions de guerre, deux motos, une importante quantité de chanvre et certains appareils électroménagers saisis par les agents de l’ordre.

L’autorité urbaine de Beni qui s’en félicite, soutient que ce résultat est l’exploit de l’état de siège instauré au Nord-Kivu et en Ituri par le président de la République dans le but de restaurer la paix et la sécurité dans cette zone.

Le commissaire supérieur principal Narcisse Muteba kashale a tout de même salué la franche collaboration avec les services de sécurité dont fait montre ses administrés durant cette période exceptionnelle et réitère son appel en vue d’éradiquer l’insécurité phénoménale qui a élu domicile dans cette partie de la province du Nord-Kivu depuis de nombreuses années.

Rappelons que cette nouvelle opération de bouclage intervient quelques jours après qu’une autre a eu été rapportée dans cette ville, où plus de 70 personnes ont été interpellées parmi lesquelles une dizaine de militaires en séjour irrégulier dans la ville de Beni. Lire aussi: Beni :7 militaires interpellés dans un bouclage à Kalinda

Venatche Ndaliko/Beni

Lire :  Goma : la police offre des motos contre renseignements sécuritaires

Leave a Reply

Your email address will not be published.