René Makambu, Sonas Kananga

Le directeur provincial de la SONAS au Kasai central, René Makambu s’est penché sur la situation de cette entreprise en ce moment où les assurances ne sont plus en situation de monopole de l’Etat et où règne une farouche concurrence avec de nouveaux venus du secteur privé.

Dans un article de réflexion publié mercredi 22 juillet dernier, dénommé « aux dernières heures du monopole de la société nationale d’assurance, SONAS/RDC », le directeur provincial René Makambu, relève quelques défis de la défaillance de ce service d’assiette de l’Etat contrairement à l’image d’origine.

Ce patron de la société nationale d’assurance en province, déplore l’interférence de certains services d’assiettes d’Etat dans la mission régalienne de la SONAS en créant un marché de concurrence dans le souci d’étouffer son pouvoir légitime.

René Makambu, propose au gouvernement congolais de mettre en place « une mission pour répertorier tous les immeubles litigieux, afin de les identifier, constituer une commission partenaire entre la SONAS et tous les services étatiques impliqués dans la gestion des immeubles, et d’engager avec l’appui des procédures judiciaire pour récupérer rapidement les uns, sinon, procéder administrativement à la régularisation de la situation de l’autre », peut- on lire dans cet article.

Pour rappel, la SONAS fut créée en 1966 dans l’intention d’en faire un instrument économique.

Mabanza WaKwansampi Joseph

Lire :  A Kananga, le Fonds Social assainit pendant que le peuple combat le banditisme

Leave a Reply

Your email address will not be published.