Matata Ponyo

Le Procureur général près la Cour constitutionnelle Jean-Paul Mukolo Nkokesha, est revenu à la charge mardi, avec une nouvelle requête pour la levée des immunités du Sénateur Matata Ponyo.

Après une première requête sur l’affaire Bukanga-Lonzo qui n’a pas abouti, le Procureur accuse cette fois-ci l’ancien Premier ministre sous Joseph Kabila, d’avoir signé des dossiers de paiements à des entités fictives étrangères dans le cadre de la liquidation de la dette due à la zaïrianisation, du temps où il fût ministre des Finances, et dont il aurait ordonné le paiement par la Banque centrale, à l’époque où il était devenu Premier ministre.

Du fait de la clôture hier lundi de la session de mars au Sénat, le Procureur compte sur la diligence du Bureau de la Chambre haute, pour obtenir la levée des immunités de Matata Ponyo, après le premier échec essuyé à cause d’un vote négatif des sénateurs. Lire aussi: Derrière l’arrestation de Théophile Matondo, c’est Matata Ponyo qui est visé

Leave a Reply

Your email address will not be published.