Trois ans de prison fermes pour Willy Bakonga

Poursuivis pour dissimulation, détention et trafic illicite des fonds, Willy Bakonga et son fils Joël Bakonga, ont été condamnés jeudi soir à respectivement 3 ans et 6 mois de servitude pénale principale par la Cour de Cassation.

Ministre sortant de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga, avait été interpellé au Congo Brazzaville la semaine dernière, alors qu’il s’apprêtait à se rendre à l’étranger.

Rapatrié à Kinshasa mercredi, il a été jugé en procédure de flagrance par la Cour de Cassation, pour détention et trafic illégal des devises.

Des accusations de détournement présumé des fonds publics pèsent également sur lui, dans le cadre des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement primaire. Lire aussi: L’ancien ministre Willy Bakonga extradé à Kinshasa

Lire :  Maniema: 112 nouveaux inspecteurs l'EPST brevetés à Kindu

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.