FARDC

Le bilan des derniers affrontements qui ont opposé la coalition des groupes armés CODECO et FPIC aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Nyara (Ituri) mercredi 21 avril 2021, a été revu à la hausse et passe de 5 à 18 morts, selon le porte-parole de l’armée dans la région, le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi.

A l’en croire, les assaillants sont venus du village Shari « les miliciens sont venus de la localité Shari. Le bilan provisoire que nous avons enregistré aux heures d’après-midi fait état de 18 morts, dont 10 civils et 8 rebelles, plusieurs blessés et des maisons incendiées », a renseigné le porte-parole de l’armée.

Notre source ajoute qu’à la suite de cette situation, un dispositif important des éléments de défense a été renforcé pour épargner la ville de Bunia. Jules Ngongo a d’ailleurs annoncé le renforcement des effectifs des FARDC pour protéger la ville de Bunia sous menace de l’ennemi.

Il faut rappeler que la situation sécuritaire reste toujours volatile dans la province de l’Ituri, caractérisée par les tueries en masse des civils par les rebelles ADF. Lire aussi: Ituri :30 morts après affrontements entre FARDC et miliciens CODECO

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  État de siège : l'armée renforce la sécurité à la frontière de Kasindi-Lubiriha