Miliciens CODECO

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont mené des offensives contre les miliciens Mai-mai  (CODECO) dans le territoire de Djugu en Ituri, de mercredi 17 mars au vendredi 19 mars dernier. 

D’après le porte-parole du secteur Opérationnel de l’Ituri, Lieutenant Jules Ngongo, ces offensives ont été lancées notamment dans les localités de Tchele et Garua situées près de Bunia. 

A l’en croire, 16 miliciens ont été neutralisés par l’armée et 3 éléments loyalistes, dont deux éléments FARDC et un policier sont aussi tombé sur le champ de bataille. 

Notre source précise aussi que ces assaillants ont massacré à la machette 11 civils pendant la nuit du lundi au mardi, ce qui porte à un bilan de 30 morts. 

Pour Jules Ngongo Tshikudi, la situation est revenue au calme et l’armée poursuit les opérations : “la situation est maîtrisée pour le moment, nous poursuivons avec les opérations partout où la menace sera signalée, où les groupes armés CODECO ne vont pas respecter leur acte d’engagement unilatérale”, a-t-il déclaré à la presse. 

Il faut rappeler que le territoire de Djugu en particulier et la province de l’Ituri en général font face à une crise sécuritaire grandissante. Lire aussi: Ituri :11 morts dans une double attaque des Codeco à Garua et Tchele

Azarias Mokonzi/Beni 

Lire :  Un hélicoptère de l'armée porté disparu

Leave a Reply

Your email address will not be published.