Kolwezi : les services saisissent 500 tonnes de minerais volés

Dans une opération mixte menée par la Police, l’Armée et l’Agence nationale de renseignements, les services de sécurité ont saisi environ 500 tonnes de minerais volés, samedi 6 février dernier à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba.

Le parquet a également pris part à cette opération qui s’inscrit dans le cadre du rétablissement de l’autorité de l’État.

Selon le colonel Antoine Kitenge Mbuyu, commissaire provincial adjoint en charge de la Police administrative au Lualaba, ces minerais ont été volés dans la concession de l’entreprise minière Chemaf et ils ont été restitués à son propriétaire, immédiatement après l’opération.

« Le but de l’opération était de récupérer des produits volés et les restituer à la société Chemaf. Les gens volaient, faisaient n’importe quoi comme si l’État n’existait plus. Il est question aujourd’hui de restaurer l’autorité de l’État, en mettant fin à ces vieilles pratiques.  Aujourd’hui, à peu près 500 tonnes de minerais ont été saisies », s’est exprimé le colonel Kitenge.

Au cours de la même opération initiée par Fifi Masuka Saïni, Vice-gouverneur et Gouverneur intérimaire du Lualaba, plusieurs dépôts illicites érigés dans la concession de ladite entreprise ont été détruits le vendredi 5 mars, soit la veille, par les services de sécurité.

Gel Boumbe

Lire :  Mangina: l'armée se réjouit du retour progressif des habitants et de la reprise des activités

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.