Ituri : 4 ADF neutralisés par les jeunes à Mambelenga, après l’assassinat de 10 civils

Le bilan de la dernière attaque perpétrée par les rebelles ougandais ADF dans la localité de Mambelenga, dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri est de 10 civils tué et 4 rebelles neutralisés.

Selon les sources de l’ONG Convention pour le Respect de droit humain(CRDH) antenne de Mambasa, 10 civils ont été tués au cours de cette attaque et 4 rebelles neutralisés par les jeunes qui se sont solidarisés pour empêcher les assaillants de commettre leurs exactions sur la population civile.

Christophe Munyanderu son coordonnateur précise que c’est vers 14 heures que les ADF ont surgi pour s’en prendre à la population civile « ils étaient arrivés vers 14 heures et ont commencé à tirer sur la population, et comme c’était le jour du marché, le bilan que nous avons fait est de 10 civils tués et 4 rebelles ADF tués qui fait un total de 14 ADF morts et 3 armes AK47 récupérées par les jeunes, pour dire non à l’entrée des rebelles ADF dans cette partie de l’Ituri», explique-t-il.

Notre source ajoute cependant qu’outre ces dégâts humains, ces assaillants ont pilé une pharmacie et incendié une structure sanitaire de la place « ces rebelles ont aussi pilé une pharmacie et ils ont brûlé une structure sanitaire de la place. Jusqu’à présent, la situation n’est pas encore bonne ».

Il regrette qu’à l’arrivée des FARDC les jeunes se fassent arrêter au motif qu’ils sont des miliciens Mai-mai, après avoir tué 4 ADF et récupéré 3 armes.

Christophe Munyanderu coordonnateur de cette structure citoyenne condamne ce comportement et exige leur libération.

Lire :  Beni : La route Mbau-Kamango remise officiellement aux civils par le ministre de la Défense

Consécutivement à cette situation, plusieurs habitants commencent à vider ce village et se dirigent vers la province du Nord-Kivu. Lire aussi: Ituri : 7 morts à Bwakadi après une attaque ADF

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.