L’album « JP Buse les cendres de Zaïko » sur le marché, pour assister les enfants de la RDC

Longtemps absent du pays, l’artiste-musicien JP Buse Musongela vient de répondre à ses nombreux fans et supporteurs disséminés à travers le monde par la sortie d’un album de 14 chansons dont le titre phare est « JP Buse, les cendres de Zaïko ».

Le public congolais se demandait si cet ancien sociétaire de Zaïko Langa Langa depuis 1991 au Canada, plus précisément à Toronto, serait perdu dans les couloirs musicaux. Aujourd’hui, l’artiste réagit par une réponse artistiquement très soulageante, réconfortante et nostalgiquement rajeunissante.

JP Buse, chanteur
JP Buse Musongela, ancien chanteur de Zaiko Langa Langa

Dans ce remix des anciennes chansons congolaises, le chanteur a choisi judicieusement.  Des titres qui ne connaissent pas l’usure du temps qui court et l’album est déjà disponible sur toutes les plateformes de téléchargement numérique.

Dans ce remix, on retrouve les titres ci-après :

« Eminence », « Pili-Pili »,  « Nikki nati motema »,  « Myrna », « Matinda », « Mikaela », « Lombonga », « Dialogue », « Adios Théthé », « Songi-songi », « Adieu n’athénée », « Baobab Simaro Masiya », « Kamanzi kombo bolingo » et « Kevalina » (version instrumentale)

Assistance sociale

JP Buse vient de faire d’une pierre, deux coups. Le nouvel album « JP Buse, les cendres de Zaïko » est le premier coup, et le second, c’est la création de la Fondation JP Buse.

Dans un communiqué de presse signé par le directeur des opérations de l’artiste, Eric Yaba Katy, et qui nous a été envoyé par Léonce Issamene, les fruits de la vente de l’album seront versés à la Fondation JP Buse dont le projet est d’apporter assistance aux enfants défavorisés de la République Démocratique du Congo.

JP Buse, acteur social et non culturel

JP Buse est un artiste international qui est présenté dans son univers qui n’est autre que la Rumba Congolaise Moderne. Il s’est engagé à mettre ses talents artistiques au service du social. Pour ceux qui ne savent pas, Buse devient un acteur social et non plus un acteur culturel.

Lire :  De Bruxelles à Kinshasa, Meridjo bientôt à sa dernière demeure

De la reconnaissance

Toujours reconnaissant, l’artiste remercie, pour leur soutien, le Docteur Ilo Boss, le Colonel Dieudonné Nzongia, monsieur Jeannot Lifungula qui est le Président fondateur de l’équipe de soutien à l’artiste JP.Busu, le patriarche Luka Mambo, le collaborateur et conseiller artistique L.I, sans oublier les Amis de JP Buse et les Divas de Montréal.

Gel Boumbe

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.