Félix Tshisekedi a remis 330 bus à Transco

Le Président Félix Tshisekedi a remis officiellement 330 bus à l’Etablissement public Transco, lors d’une symbolique de remise de clefs sur le Boulevard Triomphal, à Kinshasa.

Le Président Félix Tshisekedi remettant symboliquement les clefs des 330 bus à Transco

On a noté la présence du Premier Ministre et des membres du gouvernement, ainsi qu’une marée humaine composée des militants de l’UDPS, des travailleurs de Transco.

Trois allocutions ont été prononcées. Il s’agit du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, du Directeur Général ai de Transco, Mr Andrew-John Mbongi Blackson, du Mandataire de la Firme SMT- LTD, et du Ministre de transport et voies de communication, Didier Mazenga.

Dans son mot de circonstance, Gentiny Ngobila Mbaka, le gouverneur de la ville de Kinshasa a salué cet événement qui participe à la mobilité des kinois. Il a souligné que ceci constitue un motif de fierté car les bus ont été achetés sur fond propre du Trésor public congolais. Il a invité les kinois au civisme et au respect de ce patrimoine automobile qui a pour seul objectif transporter les kinoises et kinois.

Ne pas détruire ces bus pour ne pas envoyer des frères et des soeurs au chômage (Gentiny Ngobila)

Le gouverneur a lancé un appel fraternel aux utilisateurs de ne pas vandaliser ni détruire ces bus de peur d’envoyer au chômage des frères et sœurs qui y travaillent. Il a terminé en annonçant qu’il venait de signer un Arrêté en vue de réglementer la circulation à travers la capitale et spécialement sur les sauts-de-mouton.

Prenant à son tour la parole, Mbongi Blackson, le Directeur Général de Transco a présenté ses vifs remerciements au chef de l’Etat qui vient, une fois de plus, concrétiser son leitmotiv, le Peuple d’Abord. Ce lot de 330 bus est la première livraison sur 440, dont 110 doivent arriver au port de Boma, à la fin de ce mois.

Lire :  Elie Nzaghani, élu du Nord-Kivu échappe à une embuscade

Ces bus ne sont pas seulement pour la ville de Kinshasa, les provinces vont se retrouver, même si jusqu’aujourd’hui 4 sont déjà servies. La mise en service de ces autobus va marquer un tournant décisif dans la modernisation et l’amélioration du système des transports collectifs tel que voulu par les autorités du pays. Il s’agit de faire avancer l’agenda de développement de la RDC.

Décrivant ce charroi, le DG ai a indiqué que le bus Volvo B270F est construit avec un châssis en alliage métallique très solide sur lequel est montée une carrosserie du modèle TORINO de MARCOPOLO, conçu pour le transport urbain, l’un des plus grands constructeurs des bus dans le monde. Deux atouts qui font de ce bus un excellent véhicule pour le transport urbain par cabotage.

47 places assises et 100 places debout

Les bus acquis par Transco peuvent transporter jusqu’à 100 passagers debout, mais dans le souci du confort des usagers, la disposition des sièges étant flexible, une configuration de 47 places assises pour une gestion optimale de l’espace à bord.

Pour terminer son intervention, Mr Mbongi Blackson a invité les kinois à découvrir ce bijou conçu pour le besoin de la cause. Il a promis au chef de l’État de mettre tout en œuvre pour la bonne gestion de cet outil, avant de demander la bénédiction au Dieu, maître des Temps et des Circonstances.

Le ministre de transport et voies de communication, Didier Mazenga a déclaré qu’outre les 440 bus Transco, l’arrivée dans les prochains jours d’un bateau pour les Lignes Maritimes Congolaises prouvent à suffisance que le Président de la République, chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est dans la ligne droite du « Peuple d’Abord ».

Lire :  Félix Tshisekedi annonce la formation d'un Gouvernement d'union nationale

La fin de la cérémonie a été marquée par le petit tour sur le boulevard triomphal avec le chef de l’État à bord du bus, juste après avoir remis symboliquement la clef au ministre de transport et voies de communication.

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.