Ituri: 11 miliciens Codeco neutralisés après de violents affrontements

Onze miliciens de la CODECO ont été tués lors de violents affrontements avec les FARDC, à Ezekere, dans la province de l’Ituri.

En effet, les forces armées de la République Démocratique du Congo s’affrontent depuis le week-end dernier avec les miliciens du groupe de Coopératives pour le Développement du Congo (COODECO), dans le groupement Ezekere, en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

Selon le bilan rendu public lundi 26 octobre par l’armée, 11 miliciens ont été neutralisés au cours des échanges de tirs « Le bilan provisoire fait état de 11 morts côtés rebelles, nous avons imposé à l’ennemi nos forces lors de ces affrontements signalées aux alentours de Bunia la semaine dernière », rapporte Le Lieutenant Jules Ngongo Tshikudi porte-parole de l’armée dans le secteur Opérationnel de l’Ituri.

Le porte-parole de l’armée ajoute que ce sont les FARDC qui ont ouvert le feu sur l’ennemi.

Ces miliciens préparaient une attaque contre la ville de Bunia alors qu’ils étaient cantonnés à Ezegekere.

C’est depuis la semaine passée que des détonations d’armes lourdes et légères se font attendre dans cette partie du territoire, située non loin de la ville de Bunia, où ces miliciens faisaient face à la force de feu des FARDC.

A la suite de cette situation, plusieurs habitants se sont déplacés dans les régions supposées sécurisées.

Pour le moment le calme y est revenu.

Rappelons que la province de l’Ituri fait face à une insécurité grandissante causée par les groupes armés actifs dans la province qui terrifient la quiétude de la population.

Lire :  La LUCHA dénonce « les mauvais comportements de certains officiers militaires » déployés à Beni

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.