Beni boude la journée ville morte décrétée par La Véranda Mutsanga

La ville de Beni est reste sourde et boude l’appel à la ville morte décrétée par la Véranda Mutsanga.

En effet,  la journée ville morte décidée ce lundi 26 octobre à Beni par le mouvement citoyen « La Veranda Mutsanga » n’a pas été respectée.Les écoles, banques, maisons de télécommunications, boutiques, magasins et autres, ont ouvert et fonctionnent normalement.

La circulation est également normale sur le Boulevard Nyamwisi, l’artère principale de la ville et dans d’autres quartiers de Beni.

Ce groupe de pression avait appelé la population à observer cette journée pour dénoncer l’attaque de la prison de Kangbayi qui a occasionné la fuite des prisonniers dont des ADF dont le procès devait commencer ce lundi.

La Veranda Mutsanga parle de complicité probable au sein de l’armée.

A travers les réseaux sociaux, beaucoup des voix s’élèvent pour dénoncer cette méthode de ville-mortes et marches qui n’apportent aucune solution à ce genre de problèmes.

Lire aussi: En réaction à l’évasion à Kangbayi, Véranda Mutsanga décrète une série de villes mortes

Lire :  Les magistrats suspendent leur grève

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.