Rdc: mise en alerte maximum dans la police nationale

Toutes les unités de la Police Nationale Congolaise ont été mises en alerte maximale, en prévision du message à la nation du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, annoncé pour ce vendredi, sans précision d’heure.                           

Dans un message-phonie adressé jeudi soir à tous les Commandants police de Kinshasa et des provinces, l’Inspecteur Général de la Police Nationale Congolaise, le Général Hamuli Bahigwa Dieudonné, demande à toutes les unités de se déployer sur tous les points chauds de leurs juridictions et de se tenir prêtes à toutes les éventuelles manifestations politiques dans leurs ressorts respectifs.          

Depuis la prestation de serment mercredi des trois juges de la Cour constitutionnelle présidée par le Chef de l’Etat, mais boycottée par son partenaire politique du Fcc et par une large partie du Corps diplomatique accrédité à Kinshasa, des rumeurs persistantes courent la capitale congolaise, faisant état notamment d’une éventuelle dissolution de l’Assemblée nationale, majoritairement acquise au Fcc de l’ancien président Joseph Kabila, partenaire de Félix Tshisekedi dans la coalition au pouvoir.          

Toute la journée de jeudi, des informations non confirmées de source officielle, affirmaient que le Chef de l’Etat congolais aurait exigé la démission du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, lui aussi absent à la cérémonie de mercredi, une demande que ce dernier aurait refusée, au motif que seul le Parlement serait qualifié pour le démettre.

Lire :  Le Nord-Kivu continue à saigner

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.