Beni : encore 7 personnes tuées par les ADF à Mbilali

Au moins sept personnes ont été tuées par des rebelles ougandais des Forces Démocratiques alliées (ADF) dans la localité de Mbilali, située dans le village Supa-kalau, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Le chef du gouvernement Buliki, qui a livré l’information à la presse renseigne que   cinq corps des victimes ont été retrouvés dans une partie du territoire pendant que les deux autres dans la partie urbaine de Beni :

« Vraiment il est difficile de communiquer sur cette situation parce que nous-même nous avons été tenus informé ce matin, mais l’on venait de découvrir son cadavre de l’autre côté et également vers la ville, ces cadavres ont été retrouvés au niveau de Bilali, c’est dans le village de Supa Kalau.  Ils ont été abattus par des armes blanches essentiellement les machettes, des sources proches de la population renseignent qu’ils seraient des ADF parce qu’ils étaient justement habillés comme des musulmans », fait savoir Kakunga Meso. Cette autorité appelle la population à la vigilance surtout que la direction prise par les assaillants n’est pas encore connue.

Pendant ce temps, le bourgmestre de la commune rurale de Mungwalu rejette la thèse d’une quelconque attaque dans sa municipalité ce jeudi 22 octobre 2020. Selon Kahindo Kathembo Jean, les détonations entendues dans cette partie du territoire provenaient de Kilya, où les FARDC se sont installés pour pilonner une position des rebelles ADF repérée dans le parc vers Semuliki.

Pour ce fait, il appelle la population à la vigilance. Il faut rappeler qu’à la suite de ces détonations, plusieurs habitants ont vidé leur village craignant pour leur sécurité.

Lire :  Tshopo : Un comité transitoire pour coordonner la société-civile mis en place

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.