Après 8 ans d’exil, quelques compagnons de Mbusa et d’anciens rebelles M23 regagnent le pays

Un groupe d’exilés composé essentiellement des fils de la région de Beni et d’anciens rebelles M23 a été reçu par le gouverneur de la province du Nord-Kivu jeudi 15 octobre, à Goma.

Ces ex-exilés sont notamment le colonel Jacques Taghanganyoro qui a travaillé de mèche avec la rébellion du Mouvement du 23, M23.

On peut aussi constater la présence de deux autres éléments déserteurs des Forces armées de la République démocratique du Congo, dont Kasereka Kifunza, alias KVZ et Mike.

Parmi ces personnes figurent aussi quelques acteurs politiques de la région de Beni dont l’ingénieur Christophe Saiba Mihokwalasa. Ils regagnent tous leur pays après avoir passé 8 ans d’exil forcé.

Ils disent répondre à l’appel du chef de l’État Félix Tshisekedi pour apporter leur contribution à la paix et au développement durable, a déclaré le colonel Taghanganyoro, ex-M23 :

« Nous sommes partis en exil, mais je ne voudrai pas donner des raisons de notre exil car je ne suis pas politicien, parce que je suis un militaire. Nous avions accepté l’appel du chef de l’État à travers le chef d’état-major général qui nous a appelé comme Parton des FARDC et nous avons accepté cet appel », fait-il savoir.

Il précise en outre que le gouverneur les a exhortés à l’amour du pays et de la province en particulier, notamment à sensibilisant d’autres groupes armés qui freinent le développement de la région.

La plupart de ces exilés sont les anciens compagnons du président du parti politique RCD-KML.

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Nord-Kivu : un présumé rebelle arrêté par la population à Mangboko

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.