Lubumbashi : des prisonniers déplacés de la prison de la Kasapa

A l’issue de la parade présidée lundi 28 septembre par le commissaire provincial divisionnaire de la Police du Haut-Katanga, Louis Segond Karawa, le porte-parole de la police, le capitaine Charles Lwamba, a déclaré que quelques prisonniers ont été déplacés de la Prison de Kasapa vers d’autres centres de détention pénitentiaire à la suite de la tentative d’évasion des détenus vendredi dernier ainsi que l’incursion des miliciens Bakata Katanga.

Le commissaire provincial divisionnaire de la police du Haut-Katanga a placé toutes les unités de la police en alerte générale. Louis Segond Karawa a aussi demandé à tous les commandants des unités d’assurer leurs responsabilités.

Cette décision fait à la suite de la situation sécuritaire volatile dans la province du Haut-Katanga accentuée par l’incursion des miliciens Bakata Katanga.

« Toutes les unités de la police doivent être prêtes à intervenir à n’importe quel moment. D’où la prise de cette mesure d’alerte par le général Karawa. Il a également demandé à tous les commandants des unités d’assurer leurs responsabilités, et d’avoir le contrôle des hommes en leur charge », a dit le chargé de communication de la PNC.

Le ministre provincial de l’intérieur du Haut-Katanga a assuré que l’objectif de l’incursion des miliciens séparatistes visait à prendre le contrôle de la prison de Kasapa, le gouvernorat de province, la station provinciale de la RTNC ainsi que la place Moïse Tshombe.

Au cours de l’incursion de samedi 3 policiers ont perdu la vie dont deux par décapitation.

Lire aussi: Lubumbashi le gouvernement appelé à auditionner les bakata katanga arrêtés afin de connaitre leurs revendications

Lire :  Avec près de 6000 cas pour l’ensemble du pays, Likasi et Kipushi atteints par le Covid-19

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.