Bunia : Notables, société civile et conseil provincial indignés contre le ministre Mukena

L’Union des associations culturelles de développement de l’Ituri (UNADI) regroupant 21 communautés originaires de cette province est indignée contre le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, en séjour à Bunia.

Non seulement l’Unadi, mais également la société civile et le conseil provincial de la jeunesse manifestent la même indignation.

Alors qu’ils étaient mobilisés, les leaders de l’Unadi regrettent de ne pas être reçus par le ministre de la Défense nationale. Ces derniers voulaient, au cours de l’échange, lui apporter leur contribution dans la recherche des solutions pour une paix durable.

« Hier j’ai reçu le message du protocole que le ministre va recevoir l’Unadi à 10 heures. Je me suis démené pour passer le message aux membres et à tous les notables de l’Ituri pour participer à cette rencontre. Nous sommes arrivés à 09h45, dans l’espoir d’être reçu à 10 heures. Nous avons été déçus de passer toute la journée sans être reçus », explique Ayindu Bin Ekwale, président de cette structure dans Bunia actualité.com.

Les membres de l’Unadi qualifient le comportement du ministre de la Défense nationale d’un « sabotage » à l’égard de leur structure. Le notable Ayindu dit boycotter la rencontre avec le ministère Mukena et affirme que le même incident s’était déjà produit en début de cette année.

La même réaction est observée par la société civile et le conseil provincial de la jeunesse de l’Ituri, affirmant également de n’avoir pas été reçus.

Très indignés, ces derniers sont allés au-delà de leurs réflexions. Ils se demandent si le ministre de la Défense nationale serait-il porteur de solution sur la situation de leur province ou sa présence à Bunia n’est qu’une simple promenade de santé.

Lire :  Ituri : Vive tension à Bunia après la mort d'un opérateur économique

Gel Boumbe

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.