Beni : un militaire tué par des manifestants à Oicha, les autorités craignent le pire

Un militaire FARDC a été tué ce lundi 14 septembre à Oicha (Nord-Kivu) par des manifestants en colère, qui lui ont également ravi son arme.

En effet, certains habitants de la commune rurale d’Oicha ont été toute la journée de ce lundi 14 septembre dans la rue, manifestant contre l’assassinat de deux civils dans la cité par des inconnus.

L’information est confirmée par les sources administratives qui indiquent que le corps de l’infortuné a été jeté dans un trou de W.C.

Cet acte est également confirmé par l’administrateur de cette commune rurale, qui craint la vengeance qui peut entraîner des dégâts « c’est alors que les services de sécurité voulaient rétablir l’ordre public, ces manifestants ont ravi une arme à ce militaire et l’ont tué, cette situation nous inquiète vraiment parce que les militaires sont aussi en colère » confirme-t-il.

Actuellement la situation est tendue, et la police tente de remettre de l’ordre.

Pour rappel, des hommes armés inconnus, mais assimilés aux rebelles ADF ont fait incursion la nuit du dimanche à ce lundi 15 septembre 2020 dans la commune rurale d’Oicha autour de 21 heures, et ont tué deux civils et blessé six autres

Pendant ce temps, une autre attaque des hommes armés a été menée à Masambo-Kikarara, sur la route de Beni-Kasindi, dans le territoire de Beni. D’autres personnes auraient également été tuées.

Lire aussi: Beni 2morts et 6 blessés dans une attaque rebelle a oicha kafeza les jeunes montent au creneau

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Marche Lamuka : Jean Pierre Bemba ouvre le bal à Kinshasa

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.