Beni : le maire a.i alerte sur la menace des groupes armés d’attaquer la ville

Le maire Intérimaire de la ville de Beni alerte sur l’intention des groupes armés qui menacent d’attaquer la ville de Beni. Bwakwanamaha Modeste l’a dit à Infocongo.net ce dimanche 14 septembre, après l’annonce d’une série de manifestations qui visent à paralyser les activités dans la ville, initiée par le mouvement citoyen Lutte pour le changement LUCHA en vue de décrier l’insécurité qui a élu domicile dans la grande partie du territoire de Beni et la ville de Beni.

L’autorité urbaine juge inopportune cette initiative. Le maire précise que ces groupes armés non identifiés sont situés dans les périphéries de la ville de Beni, et comptent attaquer la ville avec une cible particulière, la prison centrale de Kangbayi : « je suis en train de voir avec les services de sécurité quelle coïncidence entre la menace des groupes armés dans la ville et la paralysie annoncée par la Lucha », s’étonne le maire.

Bakwanamaha Modeste appelle ainsi la Lucha à renoncer à son activité, en faisant un parallélisme la coïncidence entre l’initiative de la Lucha et la menace des rebelles pour attaquer la ville : « si la Lucha n’est pas avec ces groupes armés qui menacent d’attaquer la ville, qu’elle laisse alors tranquille la ville », conseille-t-il.

Il prévient ce groupe de pression appuyé par d’autres mouvements citoyens, de renoncer à son activité de peur qu’ils ne soient arrêtés par les services qui sont en alerte maximale.

Il faut rappeler que la Lucha prévoit dès ce lundi une série d’actions qui visent à paralyser la ville en vue d’interpeller les autorités sur la situation macabre que traverse la population.

Lire :  Beni: 25 miliciens ADF neutralisés au cours des affrontements avec l'armée

Azarias Mokonzi/Beni