Kananga : les retraités de la SNCC réclament 8 ans d’arriérés de salaires et primes

Les retraités de la Société Nationale de Chemin de Fer(SNCC) direction de Kananga réclament 8 ans d’arriérées de salaires et primes à l’État congolais.

Selon ces agents vétérans de l’État, c’est depuis 2009 jusqu’à ce jour qu’ils sont oubliés par le gouvernement. Raison pour laquelle, à travers un mémorandum adressé au Premier ministre et au nouveau patron de cette société de l’État, ils dénoncent la dégradation et la précarité qu’ils vivent au quotidien, suite à cette situation.

Une réponse à leurs revendications s’impose avant qu’ils ne passent à des actions de grande envergure.

Ils précisent qu’au-delà de 8 ans d’arriérés, alors que promis payés par le gouvernement, ils ajoutent aussi la prime d’attente de 5 ans et 3 autres mois d’arriérés de salaire.

Pour rappel, depuis le départ d’Ilunga Ilunkamba de cette société, plusieurs lamentations font objet des débats dans cette société.

Azarias Mokonzi

Lire :  Nord-Kivu : reprise des activités à Beni, Butembo et Goma

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.