FARDC

Dans une opération dénommée « délivrance de Mayangose », les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) engagées dans les opérations de traques contre les  rebelles ougandais ADF, affirment avoir  maitrisé une vingtaine de combattants parmi les quels des miliciens Mai-mai aux cotés des Adf.

Le Général de Brigade Ychalingosa Nturu Jacques

Au cours d’une interview accordée à infocong.net ce jeudi 18 juin 2020, le commandant secteur grand nord dans les opérations sokola 1, le général de brigade Ychaligonza Jacques Nturu soutient que l’armée  loyaliste continue de traquer ces assaillants  jusqu’à leur dernier lieu de retranchement et sollicite cependant tous les groupes armés locaux servant de béquilles aux Adf, de se désengager des antivaleurs ,afin de permettre à l’armée de poursuivre  l’ennemi commun qui est l’Adf.

« Nous demandons à ces fils du terroir qui désorientent les actions de l’armée, de se désolidariser en mutualisant nos efforts pour une lutte commune, celle de traquer définitivement ces sujets Adf qui écument la région de Beni », indique le général de brigade Jacques Nturu.

Il a par ailleurs soutenu que les opérations militaires qui s’effectuent dans la zone connaissent un appui ponctuel de la Monusco, qui intervient fréquemment dans la logistique, tout en appelant les acteurs politiques à éviter les intoxications qui, d’une manière ou d’une autre déstabilisent l’armée loyaliste sur la ligne de front. 

Précisons que ce joli coup de filet pour les Fardc est intervenu au cours de deux dernières semaines, fruit d’intenses combats.

Venatche Ndaliko/Beni

Lire :  Ituri : Reprise du trafic sur la route Luna-Komanda après une semaine de suspension