Produits de première nécessité à moitié prix : les vendeuses de Somba Zigida choyées par Acacia Bandubola

Deux jours après le lancement par la Ministre de l’Economie Nationale, Acacia Bandubola Mbongo, de la vente des produits de première nécessité venus de l’intérieur le mercredi 20 mai dernier, l’équipe d’Infocongo.net est descendue au marché Somba Zigida pour se rendre compte de l’effectivité de cette opération, une première du genre.

Satisfaction totale

Plusieurs acheteurs retrouvés au stand de vente de l’Ong Codidis à 16h, heure de fermeture fixée et respectée, ont exprimé leur satisfaction quant à cette œuvre communautaire salutaire en cette période difficile occasionnée par la pandémie du Covid-19 : « remercions le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à  travers la ministre de l’Economie nationale d’avoir pensé à nous les petits peuples en ce temps difficile. Nous espérons seulement que ça va durer longtemps », confie un fonctionnaire qui repartait avec deux sacs de farine de manioc de 10 kilos à seulement  12.000 Fcc/pièce.

Les mamans réclament Acacia Bandubola

Les mamans vendeuses de Wenze Somba Zigida ont avoué être surprises par le sens de communion de la ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola, et réclament de la revoir après le Covid-19 sans masque:

« Tosengi mama ministre, mwana ya boboto, azonga lisusu tomona ye malamu sans masque. Totondi ye te », pour dire que nous demandons à la ministre de l’Economie nationale de revenir car elle est gentille et qu’elle soit sans masque pour que nous la voyions bien. Nous avons encore besoin d’elle, déclara maman Luta, la soixantaine révolue et vendeuse de haricots.

Bonnes affaires pour Codidis

Le gérant de l’Ong Codidis, Lino Kindambi retrouvé sur place, n’a pas caché sa satisfaction :

Lire :  Le Coronavirus s’est-il invité au conseil des ministres ?
Lino Kindambi, gérant du dépôt Codidis

« L’engouement est total dès l’heure d’ouverture à 6 heures, jusqu’à la fermeture à 16 heures. Nous sommes déjà en rupture de stock de certains produits, dont la semoule de maïs, tomates et autres. On se rend bien compte que le gouvernement avait pris une décision rationnelle qui répond aux besoins réels de la population. Nous enregistrons des personnes qui viennent même de Maluku pour s’approvisionner. Nous leur demandons d’attendre leur tour car tout Kinshasa sera servi ».

Une idée originale de Félix Tshisekedi

Lors du lancement intervenu mercredi 20 mai, la ministre de l’Economie, Acacia Bandubola Mbongo, a rappelé aux potentiels acheteurs présents que cette initiative entre dans le cadre du programme alimentaire  d’urgence du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, afin s’approvisionner les grandes villes du pays en produits de première nécessité en cette période de Covid-19. Elle a notifié que cette opération va booster la production locale en ce moment où les importations sont suspendues.

Le dépôt Codidis au marché Somba Zigida

Après le marché Somba Zigida, les marchés de Matete, Kingasani et Upn recevront des nouveaux acheteurs qui se serviront à un prix hors de toute concurrence : un sac de braises à 27.000 Fc au lieu de 35 à 40.000 Fc dans les marchés ordinaires, un sac de manioc à 47.000 Fc au lieu de 70.000 Fc.

Jacques Kalokola

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.