L’Assemblée nationale a prorogé l’état d’urgence sanitaire pour la 3ème fois

L’état d’urgence sanitaire a été prorogé pour la  troisième fois ce vendredi 22 mai, par les députés nationaux, qui ont adopté par 62 voix pour, 3 contre et 2 abstentions, sur 67 élus nationaux présents, le projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire, au cours d’une séance plénière dirigée par Jeanine Mabunda présidente de la Chambre basse du Parlement.

 Cette nouvelle autorisation va pour la troisième fois,  permettre au chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, de modifier son ordonnance du 24 mars 2020, décrétant l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire. Ainsi, ce projet de loi a été transmis au Sénat pour une seconde lecture.

Après l’adoption du projet de loi par la Chambre haute du Parlement, le président de la République procédera à sa promulgation dans la soirée.

Sur le terrain cependant le virus gagne du terrain, et cette prorogation intervient au moment où la République Démocratique du Congo (RDC)  avoisine le cap de 2000 cas des personnes atteintes du Covid-19.

En effet, le dernier bulletin du secrétariat technique de riposte fait état de 1945 cas dont 312 guéris et 63 décès.

La situation épidémiologique covid-19 à Kinshasa, en Ituri au Nord-Kivu, Sud-Kivu, kwilu, Haut-Katanga et kongo central au 21 mai 2020 se présente comme suit : depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 1.945, dont 1.944 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu  63 décès  (62 cas confirmés et 1 cas probable) et 312 personnes guéries; 585 cas suspects en cours d’investigation ; 110 nouveaux cas confirmés, dont 108 à Kinshasa et 2 au Kongo Central ; 9 nouvelles personnes sorties guéries, dont 6 à Kinshasa et 3 à Lubumbashi; 2 nouveaux décès des cas confirmés ; 1136 patients en bonne évolution.
Les 7 provinces touchées :    
                
•    Kinshasa : 1.799 cas ; 
•    Kongo Central  :  110 cas ;
•    Nord-Kivu  :  15 cas ; 
•    Haut-Katanga :  13 cas ;
•    Sud-Kivu  :  4 cas ;
•    Ituri   :  2 cas ;    
•    Kwilu  : 1 cas.

Lire :  Covid-19 : « Pas besoin de se précipiter sur les marchés pour amasser des provisions »(FEC)

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.