Covid-19 : 33 experts congolais envoyés dans quelques pays africains

Africa Cdc, Centre africain de contrôle et de prévention des maladies, a déployé 33 experts congolais à la demande de l’Union Africaine, mardi 19 mai pour renforcer la riposte contre la pandémie de coronavirus au Cameroun, au Niger, au Burkina-Faso et au Mali.

Ces experts volontaires ont quitté la terre congolaise à partir de l’aéroport international de N’djili pour rejoindre les équipes d’intervention en tant que travailleurs de première ligne dans ces pays africains touchés par le covid-19.

Africa Cdc va déployer un million de travailleurs communautaires avant la fin de cette année. Des efforts inscrits dans le cadre de la solidarité africaine entre les pays du continent.

Le coordonnateur terrain de la mission d’appui d’Africa Cdc à lutte contre le Covid-19, Dr Jean Paul Bualagara, a annoncé que ces experts congolais sont déployés  suite à leur expérience, pour avoir notamment travaillé en Guinée et au Libéria pendant la plus meurtrière épidémie d’Ebola vécue entre 2014 et 2016, ainsi que dans la riposte contre Ebola en Rdc. Il rassure qu’ils n’ont pas abandonné leur pays, également affecté par le Covid-19. Il a précisé qu’une autre équipe est restée pour continuer à aider le Gouvernement Congolais :

« Nous sommes en train de lutter contre la pandémie qui est en train de ravager aujourd’hui. Ici à Kinshasa, nous sommes en train de supporter des laboratoires pour la surveillance de maladie. Les équipes qui voyagent ce sont des experts congolais qui travaillent avec l’Union Africaine depuis 2014. Ils sont été formés ici à Kinshasa par les professionnels de santé et déployés en Guinée et au Libéria. Ils ont été également dans l’éradication dans les trois dernières épidémies en Rdc

Lire :  Rencontre à la Cité de la N’sele entre le Président Félix Tshisekedi et le Sénateur Joseph Kabila Kabange autour du Covid-19

. Nous allons toujours continuer à les assister de loin pour les rappeler ce qu’ils doivent faire. Il y a une équipe qui est restée ici au pays qui doit continuer à assister le Gouvernement. Donc, ces congolais n’ont pas abandonné leur pays. C’est dans le cadre de la solidarité africaine que nous avons dit que les autres pays n’ont pas les experts que nous avons. La durée de la mission court jusqu’à la fin de l’épidémie ».

Qu’est ce qui attend ces ambassadeurs de la Rdc ?

Ces missionnaires congolais ont pour mission principale de casser la chaîne de transmission de la pandémie de Covid-19, et ils doivent, pour ce faire, respecter le protocole conforme au système de santé du pays hôte.

C’est ce qu’a rapporté l’épidémiologiste  congolais, Dr Thérèse Ntanga, à la cérémonie d’au revoir à l’aéroport de N’djili :

« Les actions sont nombreuses mais la plus importante c’est de casser la chaîne de transmission. Si on y arrive, je pense qu’on pourra avoir une Afrique sans pandémie. Il faut respecter toutes les mesures de prévention déjà prises afin de lutter contre la pandémie. Le protocole de traitement est déjà établi par l’Oms et on l’adapte selon les réalités de chaque pays. Ce que nous faisons c’est de renforcer les capacités des prestations selon de santé du pays.  

 Il faut noter que le Centre Africain pour le contrôle et la prévention des maladies, Africa Cdc, a déjà déployé 148 experts africains pour soutenir la réponse dans différents pays africains.

L’Afrique a été rattrapée par le Covid-19 par  après son apparition en République populaire de Chine en décembre 2019. Elle compte depuis le 16 mai dernier près de 78.613 cas de contaminés et 2642 décès.

Lire :  Coronavirus: Les détenus de la prison centrale de Butembo en danger !

Allez- y les Léopards Covid-19 !

Jacques Kalokola

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.