Beni : Les activités socio-économiques paralysées après l’assassinat d’un militant de la Lucha

Les activités socio-économiques sont paralysées ce vendredi 22 mai dans la ville de Beni au Nord-Kivu, en réaction à la mort du jeune militant de la Lucha fauché par une balle tirée par un policier, jeudi 21 mai.

Des barricades sont visibles sur des avenues et rues dans certains quartiers de la ville. Un mouvement inhabituel s’observe.

Au quartier Kanzuli par exemple, où des  barrières sont érigées sur la route par un groupe de jeunes. Il y a aussi des attroupements de cinq à six personnes et des taximen qui circulent tout en klaxonnant, une façon d’alerter qu’il n’y a pas d’activités.

Par ailleurs, certains militants de la Lucha renseignent que leur  pair sera mis en terre ce vendredi même.

Rappelons que cette paralysie s’observe 24 heures après la mort d’un militant de la Lucha tué par un policier lors de la manifestation organisée par la Lucha pour dénoncer l’insécurité récurrente au Nord-Kivu.

Papy Roger Aezema/Beni

Lire :  Au moins 50 morts dans un déraillement au Tanganyika

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.