« Les tueurs actuels à Beni  sont des petits groupes en ordre dispersé »(FARDC)

Le porte parole de l’armée congolaise dans opérations sokola 1, a déclaré mardi  19 mai  que ceux qui continuent à tuer des civils actuellement à Beni sont des petits groupes qui sont en ordre dispersé.

Selon le porte-parole des opérations Sokola 1, en posant ces actes inciviques, ces groupes sont à la recherche de reconnaissance.

« Tous les bastions où était logé l’ennemi et  ses états-majors sont entre nos mains. Ce sont des petits groupes perdus dans la nature qui tuent des civils. Ils veulent seulement se faire connaître, en posant cet acte ignoble », a indiqué Antonio Mwalushayi Antonio, porte-parole des opérations Sokola 1 grand Nord.

Ces derniers temps, le  territoire de Beni est menacé par  des tueries répétitives attribuées aux rebelles ougandais de l’ADF, dont les victimes sont des paisibles citoyens.

Notons que depuis le week-end passé, les localités de  Mayimoya, Kokola, Ntoma et Eringeti ont été ciblées par l’ennemi depuis la semaine dernière.

Papy Roger Aezema/Beni

Lire :  Covid-19: le maire de Beni libère 25 détenus poursuivis pour des faits bénins

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.