Beni: 2 éléments ADF arrêtés par l’armée lors d’une tentative d’attaque à Mayimoya

Les forces armées de la RDC (Fardc) ont arrêté deux combattants ADF dans la localité de  Mayimoya située dans le territoire de Beni (Nord-kivu).

Ces éléments ont été arrêtés lorsque les forces armées déjouaient une attaque de ces rebelles dans cette partie, précise le porte-parole militaire dans la région, qui ajoute que l’armée reste déterminée et engagée pour mettre en déroute l’ennemi et stabiliser la région « nous sommes engagés dans une opération, nous sommes déterminés à arriver jusqu’à la fin, la population doit nous faire confiance » a indiqué Antony Mwalushayi.

Pendant ce temps une autre cache des ADF a été découverte par l’armée dans la localité de Ndalya en Irumu.

C’est lorsque l’armée était dans une opération de patrouille que cette cache militaire a été découverte indique Bravo vukulu, président de la société civile de Bambuba Kisiki, un groupement voisin de la localité de Ndalya. Plusieurs effets militaires ont été récupérés par l’armée, abandonnés par les assaillants lors des échanges de tirs.

Notons que depuis plusieurs jours maintenant, le territoire de Beni fait face à une insécurité grandissante causée et imposée par les ADF.

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Beni: la population de Mangina en danger après la suspension des activités au centre de santé local

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.